Sorties et visites

Accueil / Sorties et visites

Une trentaine d’adhérents se sont déplacés pour cette visite de Ets  VOLTZ  qui est le leader français et l’un des premiers distributeurs européens indépendants de semences et jeunes plants floraux et potagères destinées aux professionnels, maraîchers et horticulteurs, mais aussi aux collectivités locales.

Les visiteurs ont pu découvrir une palette de plantes fleuries très diversifiée ainsi que de nombreux carrés potagers présentant les variétés proposées par les Ets Voltz

https://www.graines-voltz.com/groupe/notre-histoire/

 

 

Crédit photo : Marcel Hamard

Lire la suite

Une vingtaine d’adhérents ont participé aux trois visites proposées : les jardins du presbytère, le parc du Sésame et le jardin méditerranéen. Cette visite fut agrémentée des commentaires de Pascal Handorin, responsable des espaces verts de la commune de Ste Gemmes sur Loire.

Les jardins du presbytère : Succession de terrasses fleuries accrochées à un éperon rocheux avec un superbe point de vue sur la Loire. Etablis à l’emplacement du premier cimetière de Sainte Gemmes, les jardins en terrasse ont été restaurés et ouverts au public en 1997. Entre la Loire et l’Eglise, cinq niveaux de terrasses se succèdent : jardin de curé à la française avec buis et massifs colorés variant au gré des saisons, le jardin bleu, le jardin vert, le jardin jaune, la terrasse du chêne vert et le jardin botanique. En accédant à ces terrasses, partant du presbytère Renaissance pour remonter vers l’église, on découvre progressivement un superbe panorama : La Loire et l’Ile aux Chevaux.

 

Le parc du Sésame :

 

Le jardin méditerranéen :

Ancien enclos planté autrefois de vignes et d’arbres fruitiers, transformé en jardin planté d’espèces méditerranéennes (vignes, oliviers, plantes aromatiques, agapanthes, myrte, …) bien adaptées au micro-climat dont jouit cet endroit. Très beau panorama sur la Loire de l’île aux chevaux jusqu’à La Pointe-Bouchemaine

 

 

 

 

 

Lire la suite

Dominique Veger, responsable technique a accompagné une vingtaine d’adhérents de la SHA pour la visite des hydrangeas du fruticetum de l’arborétum Gaston Allard. Les conditions climatiques (humidité et températures modérées) ont permis aux hydrangeas de fleurir dans des conditions optimales. Ce fut un véritable feu d’artifice bleu, blanc et rouge en passant par les couleurs intermédiaires.

Lire la suite

Une trentaine d’adhérents ont été accueilli par Mme Thérèse Loubert pour la visite de son conservatoire.

 

Situé sur la commune bien nommée des Rosiers sur Loire, le conservatoire est implanté sur un terrain de 20 ha dont 5 ha sont consacrés aux rosiers. Toutes les familles de rosiers sont représentées : Alba, Bourbon, Boursault, Centifolia, Gallica, Damas, Moschata, Hybride, Hybride de thé, Hybrides remontants, Lambertianae, Rosiers moussus, Noisette,Pertianas, Polyantha, Portland et Roses thé. En plus des 3000 rosiers, il y a une collection de 70 variétés de chênes.

En 2002, ce patrimoine sera reconnu Collection Nationale pour les taxons botaniques, par le CCVS (conservatoire des collections végétales spécialisées). Thérèse Loubert travaille aussi en collaboration avec l’INRA pour connaître les gènes de la résistance aux maladies. Sa collection comprend des rosiers très variés, dont certains en exemplaire unique : un terrain d’études idéal pour les scientifiques.

 

 

 

Le groupe en visite sous la conduite de Mme Loubert :

 

Quelques belles roses :

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Plus de 40 adhérents se sont déplacés pour la visite de trois beaux jardins à l’est d’Angers pour la journée complète chez Anita Guglielmi, Dominique Clément, notre secrétaire générale, et Jean Belluet. Ce fut un succès. Très différents les uns des autres, ces jardins ont séduit à juste raison. Ils étaient beaux et enchanteurs sans oublier la présence du soleil qui ne pouvait que magnifier ces trois sites.

 

 

Le jardin d’Anita Guglielmi :

Ce jardin au naturel est un havre de paix pour la biodiversité. Tout y est pensé pour accueillir faune et flore sauvages. Les plantes potagères, fleuries et aromatiques se mélangent pour le plaisir de nos yeux. Pour la biodiversité tout y est pensé : une haie de petits fruits pour les oiseaux et seulement des allées tondues dans la partie prairie où prospèrent plusieurs espèces d’orchidées sauvages.

 

Le jardin de Dominique et François Clement

Avant de visiter ce site construit autour d’une jolie demeure enchâssée dans un côteau calcaire aménagé en parc arboré à plusieurs niveaux, le groupe s’est installé pour un pique-nique champêtre. La visite a démarré après le café servi par nos hôtes.

Le jardin comporte de nombreux massifs individualisés où l’on a pu admirer une grande diversité de plantes ( pivoines, gladiolus, rhododendrons, hortensias,…) et notamment des rosiers anciens, sans oublier le potager et de nombreux arbres et arbustes : acers, viburnum…

 

 

Le jardin de M. et Mme Belluet :

Ce parc entoure une demeure chargée d’histoire qui a été rénovée par ses occupants actuels à partir de bâtiments du XVIIème siècle. Bassins, terrasses, parc ombragé font le charme de ce lieu bucolique et calme.

Avant de reprendre la route du retour, nos hôtes nous ont offerts quelques rafraîchissements qui ont ravi l’assemblée après cette journée chargée et chaude !

Merci à eux !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

25 adhérents se sont rendus à la Membrolle sur Longuenée pour visiter le jardin de Christian Hastings, notre bibliothécaire. Cela va faire 21 ans que Christian façonne ce grand jardin de 6500 m2. De nombreuses espèces végétales y croissent dont 400 buis, plus de 100 rosiers et de nombreuses euphorbes. Nous avons croisé de très beaux arbres d’ornement ainsi que des fruitiers. A noter les tilleuls taillés de manière à obtenir une pergola (voir photo) qui permettront au jardinier de profiter d’une ombre bienfaisante en été. N’oublions pas non plus la serre pour les légumes où les petits pois et les aux étaient magnifiques.

Merci à Christian et à son épouse de nous avoir accueilli dans ce havre de paix.

Lire la suite

Une trentaine d’adhérents se sont retrouvés chez notre ami Bernard Baudet à Andard pour visiter son jardin. La grande variété de légumes cultivés à permis d’échanger sur les modes de cultures sans oublier la manière de les cuisiner. Nous avons circulé dans les allées tout en égrenant les différentes variétés: courge de Siam, mélothria, chayotte, oca du pérou, chou de Daubenton, chou kal, arroche sans oublier le raifort si prisé de Bernard ainsi que la tanaisie, plante ayant le pouvoir de repousser le insectes malveillants et qui permet de fabriquer un élixir délicieux… N’oublions pas les fleurs, dahlias, amarantes…

Le groupe s’est ensuite retrouvé autour du pot de l’amitié après un cours sur les semoirs innovants crées par Bernard.

 

Puis le groupe s’est dirigé vers la société Voltz à Brain sur l’Authion pour une visite du jardin d’exposition.

Hervé Michonnet, responsable du jardin d’exposition nous a accueilli et guidé à travers de magnifiques tableaux végétaux crées par lui et son équipe. Ce jardin est habituellement réservé aux clients de la société Voltz qui développe et commercialise des fleurs et des légumes sous la forme de semences et
de jeunes plants, auprès d’une clientèle professionnelle d’horticulteurs, de maraîchers et de collectivités. Les végétaux (fleurs et légumes sont arrosés en permanence par un système de goutte à goutte et les grandes potées voient leur support renouvelé deux fois par an. De nombreux essais sont conduits pour tester la résistance aux maladies, la productivité, la qualité organoleptique des légumes, la qualité germinative etc…

 

 

Tout le groupe a été émerveillé devant la qualité des floraisons et la mise en scène des différents tableaux végétaux ainsi que l’aspect particulièrement sain des légumes présentés. Un grand bravo à Hervé Michonnet et son équipe pour le travail effectué et merci à Bernard Baudet de nous avoir organisé cette visite qui laissera de beaux souvenirs fleuris.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Rendez-vous avait été donné au parc de l’Arborétum qui a été planté de 1863 à 1918 par le botaniste et entomologiste Gaston Allard, qui y a naturalisé de nombreuses espèces botaniques.Une cinquantaine d’adhérents ont visité le nouveau parc dédié aux Hydrangeas sous la houlette de Dominique Veger, responsable technique du secteur. Cette collection débutée en 1975, a d’abord été installée dans les locaux de l’ENITHP en 1980 puis déplacée à  l ’Arboretum Gaston Allard. La collection compte actuellement  près de 800 taxons (espèces, sous-espèces, cultivars) dont 600 dans le nouveau parc,  répartis en 13 espèces. La gestion de la collection est assurée par la ville d’Angers en collaboration avec le GEVES (groupe d’étude et de contrôle des variétés et des semences). Ce fruticetum est aux arbustes ce qu’un arboretum est aux arbres : un lieu de conservation et d’étude de variétés végétales.

 

De nombreux taxons d’Hydrangea macrophylla et paniculata sont mis en valeur dans différents parterres disposés le long d’allées arborées.

Dominique Veger donnant des explications techniques

Quelques repères que nous a donné notre guide concernant les hydrangeas : le pH du sol doit se situer entre 6.4 et 7. A noter que pour l’Arborétum, l’eau d’arrosage est de 8.3 à 8.4 en été, donc il faut corriger le pH en acidifiant. Au moment de la plantation, un apport d’amendement organique est réalisé, puis lors des tailles successives, les feuilles sont laissées sur place. A noter que Hydrangea paniculata se taille très court, la floraison se faisant sur le bois de l’année, alors que pour Hydrangea Macrophylla, il faut conserver les bourgeons terminaux. Un des problèmes majeur est la gestion des escargots et limaces qui apprécient les Hydrangeas.

Tout en découvrant les Hydrangeas, le groupe a pu admirer de nombreux arbres : Zelkova serrata, Celtis caucasica, Parrotia persica, Pseudocydonia sinensis…

Pseudocydonia sinensis           Populus alba

Merci à Dominique Veger pour ses explications et pour cette visite très intéressante. N’hésitez pas à revenir à la mi-juin 2021 pour profiter pleinement de la floraison des hydrangeas.

 

Lire la suite

Christine Guitton et Denis Pépin nous ont accueillis à Belle Fontaine dans leur écrin de verdure où se dresse une des plus anciennes demeures en terre crue (XVIIème siècle) du secteur.  Nous avons commencé la visite par le jardin d’agrément situé en façade du logis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sarcococcas, viburnums, osmondes, asters, épimédiums, pulmonaires, astrances  et bien d’autres espèces agrémentent les parterres. A noter une belle fougère : Coniogramme emeinensis (photo ci-contre à gauche)) et Aster divaricatus (photo du titre de l’article) et une magnifique Salvia ‘Amistad’ se détachant de la façade de la maison. Après avoir rendu hommage à un if pluricentenaire, notre hôte nous fait admirer un Hydrangea macrophylla You&Me® ‘Romance’.

 

Puis nous passons au jardin utilitaire où sont produits les fruits et légumes nécessaires aux besoins de la famille. Ce jardin est aussi un jardin d’expérimentation où Denis Pépin teste et met en pratique des méthodes de jardinage naturel, écologique et économique. Nous retrouvons dans ce jardin (qui respire la santé et la bonne terre) toutes les variétés classiques de légumes ( à noter les choux mizuma).

Les maîtres mots de ce jardin: sélection des variétés résistantes, pailler avec tout ce qui peut servir de couvert végétal, inviter les auxiliaires et les pollinisateurs en leur procurant gîte et couvert avec pour objectif de pratiquer un jardinage sain, fertile, facile, productif et économe.

 

 

 

 

 

 

Nous terminons la visite par les pommiers généreux et en pleine forme. Merci à Denis Pépin pour ces moments d’échanges fructueux. Rappelons que ce jardinier émérite fait partager sa passion par ses qualités de conférencier, journaliste et formateur.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour plus d’info sur le jardin des pépins:

https://www.jardindespepins.fr/

 

 

Jardin rocambole :

 

Luc Bienvenu nous accueille dans son jardin où se mêlent potager, vivaces, annuelles et sculptures insolites. Ancien maraîcher, il s’installe dans ce lieu en 2008 et depuis 2012, il le transforme peu à peu en rêverie paysagère. Il a su garder de son premier métier la rigueur de l’alignement dans son potager ( 45 planches de 1m20 X 8 m ) qu’il considère comme ‘intensif’. Dès qu’une planche se libère, d’autres occupants arrivent. Le maître mot est : MOF ( rien à voir avec le Meilleur Ouvrier de France) mais plutôt Matière Organique Fugitive ( chaînes carbonées courtes facilement minéralisables) crée par des composts jeunes. ⌈ La glomaline, secrétée par les champignons du sol, est une glycoprotéine qui a un rôle fondamental dans la stabilité structurale. Elle agit à la façon d’une colle qui assemble les particules les plus fines pour en faire des agrégatsNDLR. Le plus important étant de créer et maintenir une porosité du sol. Ne pas hésiter à laisser tous les déchets végétaux sur le sol à condition de bien les plaquer au sol.

 

 

 

 

 

 

 

Le groupe s’est ensuite laissé happer par le charme du jardin d’agrément (où les floraisons se succèdent du printemps à l’automne) pour admirer non seulement les différentes variétés de plantes ( thalictrum, persicaire, lobélia, verbena, fuschia…) mais également les tableaux sortis de l’imaginaire de Luc : totems, mer de schiste, briques pendulaires, jeux de contre-poids, sculptures diverses et pour terminer la visite, une perspective aquatique très originale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Malheureusement le temps nous était compté et il a fallu quitter cet espace enchanteur pour filer aux pépinières ‘Jean Huchet’ qui nous attendaient. Un grand merci à Luc Bienvenu pour nous avoir guidé dans son paradis et nous lui avons dit à bientôt !

Cliquez sur le lien ci-dessous pour en savoir plus :

http://www.jardinsrocambole.fr/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons été accueilli par Gilles Collinet, président des pépinières Huchet et Erik Geslin responsable de production.

Cette pépinière établie sur 45 ha, a une importante activité jeunes plants et scions. Environ 25 personnes travaillent sur le site. La pépinière fait sur place la multiplication des végétaux (boutures, greffes…) et élève en godets et containers. une importante partie des débouchés se fait vers les jardineries ‘jardiland’ . Il y a également une vente directe au public. Plus de 1300 variétés sont proposées.

Après la visite des différents secteurs de culture, le groupe à rejoint le car pour Angers, non sans avoir pu acheter quelques végétaux pour garnir les jardins.

 

 

Cliquez sur le lien ci-dessous pour en savoir plus :

https://www.pepinieres-huchet.com/boutique/

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

Jardins du manoir de Chatelaison à St Georges sur Layon.

Le manoir de Châtelaison (anciennement « La Grand’ Maison ») date du XVème siècle. Il montre une façade asymétrique présentant quatre ouvertures principales en pierres de tuffeau moulurées et sculptées de motifs gothique flamboyant. Lorsque M. et Mme Gentilhomme rachètent ce manoir en 1985, il est laissé à l’abandon et est dans un état assez délabré. Ils commencent donc à le restaurer : remise en place des fenêtres comme à l’origine, reconstruction de la tour arrière du château et création du « jardin promenade ».

 

Ce « jardin promenade » a été créé et aménagé progressivement depuis 1985. Il est composé d’une succession d’ambiances diverses, closes de haies de charmes de buis ou d’ifs, de pelouses découvertes et de sous-bois, il est animé de bordures de plantes vivaces, bassin, fontaines et cascades.

Après une description du déroulement de la rénovation, M. Gentilhomme nous a guidé pour une promenade dans son jardin à la fois poétique, intime et mystérieux avec comme final la lecture de la légende des quatre loups de St Georges. Encore merci à M. Gentilhomme pour cette visite fort instructive.

 

 

 

 

 

 

 

 

Jardin de Madeleine à Ambillou-Château :

Mme et Mr Cordier, nous ont accueillis dans un jardin revigoré par les petites pluies de la nuit précédente, jardin éclairé par une magnifique floraison d’iris. Le potager, déjà bien avancé malgré un printemps très frais respirait la santé ; petits pois, tomates, aubergines, melons, concombres, choux, salades, céléris…se préparaient à de longues et fructueuses récoltes. Á noter un splendide citronnier qui s’apprêtait à prendre ses quartiers d’été.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après cette visite, nous sommes partis pique-niquer chez notre sociétaire Mireille Verneuil qui nous a gentiment accueillis dans sa belle ‘chaumière’ où nous avons pu nous restaurer sur la terrasse à l’ombre des parasols avec des gourmandises préparées par Madeleine la jardinière.

 

Château de Villeneuve à Martigné-Briand :

Le groupe est accueilli par M. Vandangeon propriétaire du château. Le château de Villeneuve, autrefois ‘logis de la cour’, s’élève au sud du hameau de Villeneuve, sur un terrain dominant le Layon.  On y accède par un porche très ancien que l’on voit au bout d’une allée bordée de tilleuls. Ce château est classique de l’habitat rural fortifié du XVème siècle. Transformé en ferme au XVIIIème siècle, il a appartenu à Boreau de la Besnardière, ancien maire d’Angers.  Cette propriété est tombée en ruine et était advenue par succession au prince de Croÿ qui l’a revendue en 1986 à M. Vandangeon qui l’a magnifiquement restaurée. Les bâtiments sont inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis le 08/04/1992.

 

 

Terrasse à l’italienne

Du haut de cette muraille…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes passé d’une cour paysagère à une terrasse plantée à l’italienne, suivie en contre-bas d’un bosquet verdoyant pour remonter par un verger. La visite s’est terminée par un jardin clos d’inspiration médiévale.

 

 

 

Encore merci à M. Vandangeon pour le temps qu’il nous a consacré et pour ses  explications passionnantes d’un passionné de vieilles pierres !

 

 

 

 

 

Lire la suite