Ateliers

Accueil / Ateliers

Cet atelier bouturage a été animé par Yves Le Guennec. Une douzaine de personnes ont assisté à cet atelier. Le bouturage permet de multiplier un végétal en gardant les caractéristiques de la plante d’origine. Il peut s’effectuer toute l’année en fonction de la plante et du climat. La réussite du bouturage est cependant aléatoire, certaines plantes se bouturant facilement et d’autres étant réfractaires à cette méthode de multiplication. La bouture est une partie de la plante qui se coupe au sécateur avant d’être plantée en terre, dans un godet ou encore directement dans de l’eau. Placée sous des conditions appropriées de température, d’humidité, et de nutriments, la bouture produira des racines. Il faut couper la tige sous un bourgeon et c’est le cambium qui produira des racines.

La coupe en biais permet d’augmenter la surface de contact. Il faut éviter de couper les feuilles (risques de maladies). Les boutures s’effectuent sur une tige ou une pousse de l’année aoûtée. Pour augmenter les chances de réussite des boutures, il est possible de tremper  la tige dans une poudre d’hormones (sans excès).

 

               

Lors du repiquage de la bouture, il ne faut pas trop tasser la terreau ( qui doit être de bonne qualité), humidifier et veiller à maintenir des conditions optimales( T°, humidité, lumière).

 

 

Certaines plantes ne se bouturent que par les racines: nandina, framboisier, phlox, rhus, pivoine…

 

 

 

 

 

 

De nombreuses questions ont été posées à Yves, ce qui a permis des échanges très fructueux. A noter l’utilisation du bicarbonate de potassium comme fongicide (anti-oïdium de SOLABIOL pour le jardinier amateur et ARMICARB® pour les professionnels) et pour remplacer l’hormone de bouturage, il est possible d’utiliser « l’eau de saule ».Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous:

Un auxiliaire du bouturage

 

Lire la suite

Le groupe des apprentis tailleurs a été accueilli autour d’un café par Jean-Paul Davasse, dirigeant de l’entreprise BOOS HORTENSIA. Après quelques coupes réglementaires sur des hydrangeas situés près des bureaux de la société, le groupe s’est dirigé vers le jardin d’essais, collection de référence agrée par le CCVS (Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées) pour en apprendre un peu plus sur la taille des Hydrangeas.

Magnifique H. paniculata ‘papillon’

 

 

 

 

 

 

 

 

Ont été passé en revue, les Hydrangeas arborescens, puis les H. Quercifolia, H. Serrata, H. macrophylla et H. seemannii au feuillage persistant (photo ci-dessous).

Certains se sont essayés à la taille sous l’oeil averti du spécialiste.

Encore merci à Jean-Paul Davasse pour cette matinée instructive.

Pour en savoir plus sur la taille des Hydrangeas, cliquez sur le lien ci-dessous:

http://www.hortensia-hydrangea.fr

Lire la suite

Une vingtaine de personnes se sont retrouvées aux jardins familiaux de la Reux à Saint Barthélémy pour une matinée d’échanges sur les méthodes de semis et de plantation. La matinée a débuté sur une présentation des différents terreaux du commerce et leurs composants. Pour en savoir plus sur les terreaux, cliquez sur le lien ci-contre : Décoder une étiquette de terreau

Pour exemple, la composition d’un terreau de semis « affectionné » par les potagistes:

 

 

 

 

 

Après les terreaux, les méthodes de semis ont été passées en revue, dont un semis de petits pois très suivi :

A noter que les petits pois ronds se sèment de l’automne a la fin de l’hiver. Les pois ridés se sèment à partir du printemps.

Semis de salade en caissette avec couverture de perlite:

 

 

 

Une astuce : comment fabriquer une serre avec des tubes de papier toilette et une ancienne boîte à fruits du commerce.

 

 

 

 

Puis est venu le moment de bouturer quelques patates douces et surtout le “ Panachou”, chimère d’un chou de Daubenton qui est apparue dans le jardin de Bernard Baudet :

Et pour faciliter la reprise de la bouture, il a été utilisé de l’eau de saule. Pour en savoir plus cliquez sur le lien suivant :

Un auxiliaire du bouturage

 

 

 

Et pour clore cette matinée riche en découvertes, chacun a pu repiquer en godet, amaranthes, cinéraires, cosmos, oeillet d’inde, périlla et sauge pour égayer jardin.

Et encore merci à Yves Porcher et aux jardiniers de la Reux de nous avoir accueilli dans leurs locaux.

Lire la suite

Pour cet atelier, nous nous sommes retrouvés  dans le jardin de Line et Jacques Bosseau. L’atelier a été animé par Jean-Yves Caillard.

En préambule, présentation du matériel, son entretien et sa prise en main.

Rappel sur l’ importance de la qualité des coupes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis, glycine, cornus, kolkwitzia, bignone, hebe, saule crevette, spirée, hypericum, hortensia, buddleia, lagerstoemia et surtout rosiers sont passés dans entre les lames du sécateur de Jean-Yves.

taille du lagerstroemia

 

 

 

 

 

 

Avec en prime, un cours sur la taille épitone et hypotone :

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous :

La taille épitone et hypotone

 

 

 

 

 

Et le clou du spectacle : la taille des rosiers …

 

 

 

 

 

 

Cet atelier s’est terminé autour du verre de l’amitié, encore merci à Line et Jacques pour leur accueil et à Jean-Yves pour la qualité de sa démonstration menée avec dextérité et professionnalisme.

 

Lire la suite