16/05/2018
  • Société d'Horticulture d'Angers
Samedi 12 mai 2018

Une trentaine de sociétaires se sont donné rendez-vous pour visiter le manoir de la Groye situé sur le versant sud du coteau de la Loire, en bordure du village de Saint Saturnin sur Loire. Ce magnifique manoir, dont la construction a débuté en 1585, est un joyau serti dans un écrin de verdure comprenant la cour d’honneur, un arborétum, une promenade basse et un jardin français. M. Renaud Paque, propriétaire, nous a décrit dans le détail toute l’aventure de la remise en valeur de ce patrimoine tant architectural que végétal. De nombreux projets paysagers sont en gestation pour redonner une cohérence au paysage avec la volonté du propriétaire d’imprimer sa marque personnelle tout en tenant compte des spécificités de chaque végétal implanté.

Pour en savoir plus :

https://manoirdelagroye.fr/fr/accueil/

 

 

 

 

 

 

 

 

ci dessus : un auditoire attentif

et ci-contre

un buis de 400 ans sauvé de la pyrale.

 

 

 

 

 

Le groupe s’est ensuite rendu dans un jardin privé à Saint Sulpice :

 

La matinée s’est achevée sous un temps automnal, et Jean-Claude Rey, sociétaire de la SHA, qui nous avait proposé un pique-nique dans son parc a dû faire preuve de réactivité face aux caprices du ciel.

Merci encore à notre ancien bibliothécaire de nous avoir permis de pique-niquer au sec, certains ont même pu profiter d’un feu de cheminée très apprécié.

Mais les parapluies ont du être déployés à nouveau  pour la visite du jardin d’Anita Guglielmi à St Rémi la Varenne. Le jardin potager au naturel ainsi que l’ensemble des parterres paysagers sont très riches d’espèces variées qui forment de nombreuses associations et qui vivent en parfaite harmonie. Jardin à voir ou à revoir.

 

 

 

 

 

 

A noter, dans les prairies non fauchées qui recouvrent le coteau adjacent au jardin, la présence d’une multitude d’orchidées sauvages :

A ces trois orchidées, s’ajoutent Hymantoglossum hircinium, Platanthera chlorantha, Ophrys apifera, et Orchis X angusticruris.

Le groupe s’est ensuite dirigé vers le jardin de Dominique et François Clement à St Georges des sept voies. Ce jardin fait de plusieurs niveaux, offre une grande variété de végétaux avec un spectacle changeant suivant le niveau visité, ce qui donne une impression de tableaux en relief très intéressante et, ce qui est rare,  nous avons pu visiter les “dessous” du jardin…

 

 

 

 

 

 

visite de cave sans champignons et sans foudres.

Encore merci à toute l’équipe qui a préparé cette journée et même si la pluie a quelque peu assombri le spectacle, ces visites resteront comme un moment de convivialité et d’échanges fructueux.

Merci de nous partager et de nous suivre :
6