31/07/2020
  • Société d'Horticulture d'Angers
Jeudi 30 août 2020

Rendez-vous avait été donné au parc de l’Arborétum qui a été planté de 1863 à 1918 par le botaniste et entomologiste Gaston Allard, qui y a naturalisé de nombreuses espèces botaniques.Une cinquantaine d’adhérents ont visité le nouveau parc dédié aux Hydrangeas sous la houlette de Dominique Veger, responsable technique du secteur. Cette collection débutée en 1975, a d’abord été installée dans les locaux de l’ENITHP en 1980 puis déplacée à  l ’Arboretum Gaston Allard. La collection compte actuellement  près de 800 taxons (espèces, sous-espèces, cultivars) dont 600 dans le nouveau parc,  répartis en 13 espèces. La gestion de la collection est assurée par la ville d’Angers en collaboration avec le GEVES (groupe d’étude et de contrôle des variétés et des semences). Ce fruticetum est aux arbustes ce qu’un arboretum est aux arbres : un lieu de conservation et d’étude de variétés végétales.

 

De nombreux taxons d’Hydrangea macrophylla et paniculata sont mis en valeur dans différents parterres disposés le long d’allées arborées.

Dominique Veger donnant des explications techniques

Quelques repères que nous a donné notre guide concernant les hydrangeas : le pH du sol doit se situer entre 6.4 et 7. A noter que pour l’Arborétum, l’eau d’arrosage est de 8.3 à 8.4 en été, donc il faut corriger le pH en acidifiant. Au moment de la plantation, un apport d’amendement organique est réalisé, puis lors des tailles successives, les feuilles sont laissées sur place. A noter que Hydrangea paniculata se taille très court, la floraison se faisant sur le bois de l’année, alors que pour Hydrangea Macrophylla, il faut conserver les bourgeons terminaux. Un des problèmes majeur est la gestion des escargots et limaces qui apprécient les Hydrangeas.

Tout en découvrant les Hydrangeas, le groupe a pu admirer de nombreux arbres : Zelkova serrata, Celtis caucasica, Parrotia persica, Pseudocydonia sinensis…

Pseudocydonia sinensis           Populus alba

Merci à Dominique Veger pour ses explications et pour cette visite très intéressante. N’hésitez pas à revenir à la mi-juin 2021 pour profiter pleinement de la floraison des hydrangeas.

 

Merci de nous partager et de nous suivre :
4