28/03/2021
  • Société d'Horticulture d'Angers
Par Didier Boos

Dans cet article, Didier Boos nous raconte l’histoire de ses origines et de l’expérience d’implantation d’hydrangeas dans les Alpes dont il fut le maître d’œuvre de 2014 à 2020 :

Historique : Une affaire de famille

La famille de ma mère est originaire du village de Venosc situé au pied de la station des 2Alpes en Isère. Mon arrière-grand-père, colporteur-fleuriste comme beaucoup de venoscains, est venu s’installer en Anjou à la fin du 19ème siècle afin de créer sa propre pépinière. Il a conservé longtemps à Venosc une maison familiale, et les membres de la famille y passaient régulièrement des vacances. Lors de ses visites, mon grand-père et son gendre (lui aussi producteur pépiniériste) ont distribué à leurss proches des hortensias qui ont réussi à s’acclimater au fil des ans. On pourra noter que des variétés dites difficiles (Merveille ou Chaperon rouge) ont passé avec succès l’examen du temps qui passe et du temps qu’il fait.

 

 

 

 

 

 

Il y a 10 ans environ, mon cousin, l’actuel Maire de la commune, m’a demandé si l’on pouvait imaginer une campagne d’ implantations successives à Venosc bien sûr (900 à 1000m d’altitude) , mais aussi à la station des 2Alpes (1650m) .L’idée était de conserver à la commune une identité liée à l’horticulture et au commerce historique des colporteurs fleuristes ; le village est très fleuri en été.

Calendrier :

30 Octobre 2014 : Définition des massifs potentiels et relevés (photos) Les travaux d’implantation seront effectués par les services communaux, qui sont très « généralistes » et plus habitués aux « gros travaux » de déneigement, entretien des routes etc.. qu’aux petites plantations ; toutefois tous sont de bonne volonté et de bons conseils.

 

 

 

 

 

Les écueils évoqués sont : projection de neige salée pendant l’hiver, difficultés d’arrosage pendant l’été( tonne mobile ), touristes et/ou skieurs indélicats, et bien sur les rigueurs du climat .

31 Mars 2015 : Offres des entreprises de HW² contactées et d’accord pour cette collaboration qui leur permettra de tester en condition difficiles certaines variétés réputées résistantes en plaine.

30 avril 2015 : Premières implantations au printemps afin de donner aux plantes un temps d’acclimatation plus long que si elles avaient plantées à l’automne.

 

 

 

 

 

Pierre Balme, maire de Venosc-Les 2Alpes et l’équipe municipale lors des 1ères plantations. Pour beaucoup d’entre elles, elles sortent de chambre froide et sont encore en arrêt végétatif, néanmoins le temps est frais/froid, et il faut les couvrir en urgence avec des toiles P17.

Les macrophylla sont plantés de préférence à Venosc , mais aussi à la station ; les paniculata et les arborescens à la station ainsi que quelques quercifolias . On espère que les macrophylla après quelques années en place , auront produit suffisamment de bois et finiront par fleurir sur leurs boutons axillaires, ou sinon disposeront de suffisamment de boutons à fleurs dans le cœur du buisson .

11 Aout 2015 : Premières photos : dans l’ensemble toutes les plantes se portent bien sauf celles plantées dans des « zones extrêmes » : talus , soleil, etc… et qui souffrent .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20 février 2016 : Projet de 2ème implantation soumise aux responsables de la commune : compléter les « manques » et implanter de nouveaux massifs.

02 Mai 2016 : Observation des massifs en place : malgré les paillages effectués, les macrophylla ont perdu beaucoup de bourgeons terminaux mais les plantes sont bien vivantes . Implantations des nouveaux massifs. (Ce 1er mai, il aura neigé en Haute Loire, le temps n’est guère meilleur en Isère)

08 Aout 2016,  visite des sites implantés : bons résultats dans l’ensemble ; on note néanmoins que les variétés de paniculata sont trop tardives et, en fonction de la saisonnalité, fleurissent en retard par rapport à la présence des touristes de l’été

 

 

 

 

 

 

20 Septembre 2016 : Projet d’implantation complémentaire à la Station des 2Alpes pour le printemps 2017 près d’un restaurant ; choix de paniculata hâtifs .

 

 

 

Mai 2017 : Implantation du massif par les équipes de la commune.

 

 

 

 

 

Juillet 2019 : Dépôt de nouvelles plantes-test pour compléter les massifs et visite des différents sites.

 

 

 

 

 

 

 

 

Juillet 2020 : Visite des différents sites.

 

 

 

 

2021 : à suivre…

 

 

 

 

 

 

 

Merci de nous partager et de nous suivre :
0