27/12/2019
  • Société d'Horticulture d'Angers
Famille des Ericaceae

L’andromède ou enkianthus est proche du pieris. Le terme enkianthus est formé des mots grecs enkios, élargi et anthos, la fleur pour indiquer que la fleur est gonflée.

L’espèce la plus connue est Enkianthus campanulatus. Elle est originaire du Japon ainsi que du sud de la Chine. Il s’agit d’un arbuste à croissance lente pouvant atteindre 5 m de haut et 2 m de large. Les feuilles prennent de splendides teintes rouge et or avant de tomber. La floraison a lieu en mai-juin avec de nombreuses clochettes pendantes de couleur crème et rayées de rouge. Les fleurs sont réunies en corymbe. Cette espèce est très rustique et résiste au grand froid. Elle préfère la mi-ombre et un sol acide bien drainé. Il peut être planté en grand pot.

Il existe quelques cultivars tels que Enkianthus campanulatus ‘Albiflorus’ aux fleurs blanches, Enkianthus campanulatus ‘Hiraethlyn’ à fleurs crème veinées de rouge foncé, Enkianthus campanulatus var. palibinii, à fleurs rouge foncé…

Parmi les autres espèces, citons Enkianthus chinensis, un peu moins rustique, aux grandes fleurs jaune crème veinées de rouge orange, Enkianthus cernuus, aux petites fleurs blanches, Enkianthus cernuus var. rubens, aux fleurs rouge soutenu, Enkianthus deflexus, aux fleurs crème veinées de rose, Enkianthus perulatus, aux fleurs urcéolées blanches…

 

 

 

Merci de nous partager et de nous suivre :
3