21/05/2019
  • Société d'Horticulture d'Angers
Par Véronique Biard et Bernard Van der Schaegh

Cette conférence nous a permis de mieux connaître le milieu des parfums ainsi que l’étroite relation existant entre les plantes et le parfum. Ont été passés en revue, l’origine du parfum, son histoire, ses techniques d’extraction, l’aspect marketing…

Voici quelques éléments de cette conférence très instructive et menée de main de maître par nos deux conférenciers :

 

Le parfum est avant tout une odeur mise au point par les plantes au cours de l’évolution à la fois pour repousser les prédateurs et attirer les pollinisateurs. Le parfum des plantes résulte d’une co-évolution et est à mettre en relation  (ainsi que la couleur, la forme, le nectar de la fleur, les couleurs et sécrétions du fruit), avec les agents de pollinisation (pollen) et de dispersion (fruits) de la plante.

L’exemple de l’Ophrys fruciflora est très édifiant : cette orchidée émet un parfum qui est l’imitation végétale du parfum du partenaire sexuel du bourdon pollinisateur. Celui-ci est à chaque fois leurré par la plante : pas de femelle pour se reproduire, que de la fleur mais le bourdon est quand même dédommagé par le nectar présent dans la fleur pour qu’il se rassasie, reparte énervé avec une cargaison de pollen.

 

 

 

Depuis la nuit des temps, le parfum des végétaux s’utilise pour mettre les sens en éveil. A l’origine très brut, il fut au fur et à mesure des civilisations, complexifié. Dès l’Antiquité, le parfum était présent sous forme de baumes, huiles ou liqueurs. Les Égyptiens, Grecs et Romains, les brûlaient en l’honneur des divinités. Au Moyen-Âge, le parfum se raréfie puis la découverte de nouvelles contrées amènera de nouvelles fragrances (épices), puis l’utilisation de la distillation marquera un tournant dans l’histoire du parfum. L a renaissance est une période clé pour le parfum car elle marque l’arrivée de l’ambre, du jasmin, de la vanille, cacao, poivre et musc. La Provence participe à l’essor de la parfumerie. Puis au XIX ème, de nouvelles techniques d’extraction arrivent, le parfum se démocratise, on place des sachets parfumés dans les armoires… et au XX ème le parfum devient incontournable et voit l’apparition de grands créateurs.

 

Le parfum au même titre que beaucoup d’odeurs, a la capacité de raviver des souvenirs profondéments enfouis. Nos ancêtres connaissaient déjà le pouvoir des odeurs, et divers arômes sont encore utilisés lors des rites religieux ainsi que dans la médecine traditionnelle.

 

 

 

Les techniques d’extraction ont beaucoup évolué, celle utilisée dans l’activité professionnelle de nos conférenciers, est la distillation par entraînement par la vapeur d’eau avec des cuves en inox.

 

 

 

 

Aujourd’hui, le parfum représente un marché colossal et  est devenu un produit commercial comme un autre. Ce marché englobe les cosmétiques, détergents, arômes alimentaires, maison, voitures, lieux publics, soins du corps,…Malheureusement, le parfum est devenu en grande partie un produit industriel fabriqué à base de molécules synthétiques. Heureusement il reste  de grandes maisons qui utilisent des matières nobles d’origine naturelle et surtout des artisans parfumeurs dont font partie Véronique Biard et Bernard Van der Shaegh.

Véronique Biard et Bernard Van der Shaegh ont co-fondé en 2014 les jardins de Carbay Hills à Carbay dans le Maine et Loire. Cette société a pour objet la culture et la transformation de plantes aromatiques et à parfum, en produits de bien-être et leur distribution.
Ils ont repris une ancienne ferme et ses 5 hectares de prairies, bois et étang pour installer le projet des Jardins de Carbay Hills en 2013.
Les jardins de cultures, le grenier de séchage et l’atelier de fabrication sont tous réunis sur le domaine, gage de qualité, de réactivité et de maîtrise totale du processus de fabrication et de conditionnement.
 Les Jardins de Carbay Hills propose des produits à base de plantes aux senteurs raffinées, aux textures luxueuses, et qui nous livrent leurs bienfaits pour notre bien-être. Les plantes entrant dans la composition des produits sont cultivées naturellement et récoltées à la main, séchées dans un ancien grenier à grains sans apport d’énergie. Leur transformation et conditionnement sont également manuels.

pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous:

https://www.lesjardinsdecarbayhills.com/

 

Merci de nous partager et de nous suivre :
5