3/07/2022
  • Société d'Horticulture d'Angers
Conifères

Ce conifère, très proche du genre Taxus  par son feuillage, a reçu une appellation vernaculaire originale de « pin japonais (ou chinois) à queue de vache » en référence à la forme de ses branches légèrement retombantes, mais surtout pour le distinguer de tous les autres conifères d’origine asiatique, nommés eux aussi « pin japonais » ou « pin chinois ». Cephalotaxus est en effet spécifiquement originaire de Chine et du Japon.

La croissance de Cephalotaxus est très lente. Ces espèces sont assez rares dans les jardins, elles se rencontrent davantage chez les collectionneurs, les amateurs férus de jardins asiatiques ou ceux qui créent des arboretums. Dans un jardin particulier, la présence de l’arbuste demande de l’espace pour mieux mettre en valeur sa forme, à moins de choisir la variété fastigiée afin de l’inclure au sein d’un grand massif mixte ou de la placer en point focal d’une composition.

Merci de nous partager et de nous suivre :
0