28/02/2019
  • Société d'Horticulture d'Angers
Samedi 27 février 2019

Cet atelier taille a eu lieu dans le jardin de Dominique et François Clement à St Georges des sept voies. C’est sous un ciel radieux qu’une douzaine de sociétaires ont accompagné Jean-Yves Caillard dans ses différentes actions de taille. Après un tour d’horizon sur le matériel de taille, les « travaux pratiques » ont démarré.

 

 

 

 

 

Un Acer Campestre a débuté la longue série des toilettés : pour le maintenir en volume reduit, il est propose de le tailler en tétard (comme l’osier)  :

 

Puis ce fut le tour d’un Lagerstroemia :

 

Après avoir passé en revue un Aesculus hippocastaneum, un Dyospyros, un sorbier et un Buddleia globosa, ce fut au tour d’un Perovskia d’être sévèrement taillé au ras du sol.

Ci-contre, taille d’un Cornus : il est important de toujours laisser des brins colorés et supprimer le vieux bois au niveau du sol (taille basitone)*. Après le Cornus, ce fut le tour d’un Cotinus qui fut gracié (celui-ci ayant une fâcheuse tendance à émettre de grands brins après une taille). Un arbre de Judée et un deuxième érable ne méritait qu’un léger nettoyage.

 

 

 

Un cotoneaster échevelé méritait une coupe réglementaire, mais attention de ne pas couper des tiges sur l’extérieur, mais couper des branches au coeur de l’arbuste.

Pour la spirée de printemps, tailler après la floraison. Garder du bois jeune, car la floraison se fait sur le bois de l’année. Puis la petite troupe a salué une treille déjà taillée pour finir par une bignone audacieuse vite rabattue par le sécateur de Jean-Yves. Comme la bignone fleurit à l’extrémité des pousses de l’année, il convient de la tailler au printemps, en mars, pour stimuler la production de pousses vigoureuses qui donneront une abondante floraison. Ne laisser qu’une ou deux tiges qui seront guidées et tailler à 2/3 yeux sur le brin. Plus les branches sont proches de l’horizontale, moins elles sont vigoureuses et plus elles fleurissent. Glycine et rosier ont clôturé cette matinée pleine d’enseignements.

 

Merci encore à Dominique et François pour leur accueil et à Jean-Yves pour ses précieux conseils.

 

* vous pouvez consulter un article de la SNHF sur les notions de basitones et acrotones pour la taille en cliquant sur le lien ci-dessous :

 

https://www.snhf.org/taille-douce-arbustes/

 

 

 

 

 

 

Merci de nous partager et de nous suivre :
5