11/03/2019
  • Société d'Horticulture d'Angers
Animé par Yves Le Guennec

Une dizaine de personnes se sont retrouvées aux jardins familiaux de la Reux à St Barthélémy pour participer a l’atelier greffage animé par Yves Le Guennec.

La greffe est une méthode de multiplication permettant de reproduire une plante, tout en conservant ses caractéristiques. On l’utilise généralement sur des plantes trop fragiles pour qu’un bouturage soit possible, et pour lesquelles le semis ne donne pas de bons résultats.

La greffe peut également permettre d’aider une plante à s’adapter à un type de sol où elle avait du mal à évoluer. La technique consiste à « souder », à associer, un greffon de la plante que l’on veut reproduire sur un porte-greffe (qui doit être compatible). Dans la greffe, l’important est de mettre en contact le cambium du porte-greffe et du greffon.

 

 

Après une présentation du matériel de greffage ( greffoirs, écussonoirs, serpette…), les différents types d’attache ont été passés en revue : flexiband, okulette, ruban à greffer, raphia…Pourquoi la lame est arrondie à son extrémité? : pour poser le pouce!

 

 

Yves nous avait apporté des portes-greffes de frênes pour les travaux pratiques : greffe en fente⇒

Puis ce fut une démonstration de greffe en écusson, à l’anglaise puis à l’anglaise plus élaborée dite à ‘l’Angevine’ car utilisée pour la vigne, et pour finir, nous avons eu une démonstration de chip-budding.

Sur le principe, la greffe en chip-budding consiste à implanter un petit morceau d’écorce (le « chip ») pourvu d’un bourgeon dans l’écorce d’un porte-greffe. Il faut réaliser une encoche sur le tronc aux dimensions exactes ou voisines du greffon. On positionne ensuite le greffon avec une légère pression pour le caler tout au fond de l’encoche, afin que le cambium du greffon soit en contact avec celui du sujet. L’ajustement doit être optimal entre les extrémités et les bordures du sujet et du greffon et la ligature immédiate.

Pour finir, des greffes sur cupressus de semis ( greffe en placage) et des greffes ‘contre-nature’ juste pour la démonstration:

 

Pour clore cet atelier, chacun a pu s’essayer, greffoir en main, à retrouver le geste technique du greffage sous les conseils avisés de Yves Le Guennec.

Merci à Yves le Guennec pour ses conseils très professionnels et d’avoir répondu avec pédagogie à toutes les questions de l’assistance et merci aux jardiniers de la Reux de nous avoir accueillis.

 

Merci de nous partager et de nous suivre :
5